Montréal – Beaver Pond Campground

Notre histoire commence sans voiture, original pour un road trip!
En effet, Nico à déposé la voiture pour révision hier et le garage n’a toujours pas fini les réparations…

Nous profitons donc de ce surcis pour finir de se préparer et nettoyer en fond en comble la maison. Ver 11h Nico reçoit un appel lui annonçant que la voiture est prête. Mais en arrivant à la maison, il se rends compte que le frein à main ne fonctionne plus. Nous voici de retour au garage!

Nous prenons finalement la route vers midi (soit 2h plus tard que prévu) et pic niquons donc au Québec plutôt que dans l’état de New York. Après un passage éclaire à la douane US (car cette fois ci nous avons tous deux nos papiers blancs) nous filons tout droit sur l’autoroute 87. SI le temps était menaçant sur Montréal, c’est carrément le déluge sur tout le long de la route et il ne s’arrêtera pas de pleuvoir les 4 heures restantes..
Le 700 Kanawake road n’existant pas sur le GPS, N’ael a du programmer manuellement les coordonnées. Seulement voilà, google les donne en décimales tandis que le GPS les prends en minutes/minutes/secondes… Juste une histoire de conversion vous me direz, on est pas trop loin de notre destination, sauf que le GPS nous demande, en plein milieu de la 4 voies de sortir de l’autoroute, comme ça!

(insérer image)

 

Nous décidons donc de prendre la prochaine ‘vraie’ sortie, pour pouvoir retrouver notre chemin de façon sécuritaire. Par chance il y a un outlet juste à coté de notre sortie qui nous permet de nous connecter à Internet pour trouver un chemin car Céline est vraiment dans les choux…

Nicolas reset donc ‘beaver Pond’ et nous voilà repartis. Il est 17h30, la pluie et le jour tombent doucement. 15 minutes plus tard nous sortons de la voie rapide pour nous engager dans des petites routes de montagne, toujours sans indications de notre camping…

Quand google nous demande de prendre une route fermée, on commence vraiment à regretter de ne pas avoir imprimé de carte de la région… Les données mobiles de secours se rendent déjà utile, on a donc bien fait de les acheter… En fait google nous avait fait sortir une sortie trop tôt!

Après avoir fait, pour la 3e fois, le tour du lac, nous finissons par trouver notre camping, houra!
Le ranger de service a l’air bien absorbé dans sa tablette et nous envoie le plan du campground aussi vite que possible…. Arrivés à notre spot on est bien heureux de découvrir que nous sommes sur ne plateforme car il a plu toute la journée et installer la tente dans la boue c’est pas cool. Par contre, il n’y aura pas de repas chaud ce soir car nous n’avons pas d’abri. Tant pus, les boites de poids chiches et mais feront l’affaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *