New York

Une vidéo est disponible en plus de cet article, les deux sont complémentaires alors profitez en!
https://youtu.be/4bXhx2eE10k

Quelle nuit! la pluie n’a cessé de tomber que vers 6h du matin, empêchant Nicolas de dormir et rendant l’atmosphère très humide. Les rebonds des gouttes d’eau ont imprégné la doublure de la tente qui à pénétré dans le drap par capillarité… On est heureux de voir le soleil et de prendre un café chaud!

Le but de la matinée est d’aller faire le plein d’essence, acheter de l’eau et une bâche puis de vérifier la météo. Après un bon petit dej, nous nous mettons donc en route vers Wallamart.
Internet nous apprends qu’aucune pluie n’est prévue pour New York ni Shenandoah dans les jours qui suivent, ouf!

Il est donc temps pour nous d’aller visiter la grosse pomme! Après avoir réservé un parking en ligne pour 15$ on se prépare à affronter les joies du trafic New Yorkais. Et en effet, ils sont assez prolifique sur le klaxon! Après 30 bonnes minutes de bouchons nous laissons la voiture au valent du parking (non sans lui avoir appris le principe de l’embrayage) au coin de la 60ème et de la 1e avenue.

Direction Central Park! Nico à oublié de vérifier l’emplacement de la boutique de bonbons qu’il boulait vérifier, et d’un heureux hasard, celle ci se trouve sur notre route! Dylan’s Candy ber est un magasin ou une odeur de sucre est diffusée en permanence et ou les bonbons sont triés par couleur, créant ainsi un arc en ciel. Nico goutte des Jelly Beans au donnuts et N’ael trouve du chocolat blanc au Bacon… Ils sont fous ces amerlocs!

Un bloc plus loin, un magasin de sandwich nous rappelle que nos estomacs sont vides et qu’il est déjà 14h… Nico choisit un Poulet avocat et N’ael un végétalien, le tout à emporter vers Central Park.
Il est vrai que New York est une ville qui ne dors jamais, quel brouhaha! même en plein milieu de Central Park il y a un détail qui nous rappelle que nous sommes dans une méga ville: un carrousel de manège, un jeune qui passe avec de la musique à fond, les klaxons des voitures… Ouf!

Tant qu’à prendre un bain de foule, Nico propose de remonter la 5e avenue jusqu’à la 42e pour aller voir la gare central. Sur le chemin N’ael réclame d’aller regarder la boutique Lego puis la boutique Nintendo (pour aller faire un câlin à Pikachu et Kirby) et Nico la boutique NBA.
Finalement sur la 42e nous nous arrêtons à un starbucks histoire de récupérer un peu de wifi, puis nous allons admirer la gare centrale et son plafond- galaxie.

Après 1h30 de route on ne fait pas long feu, on profite néanmoins du beau temps pour se faire des pâtes à la lumière de nos lampes torches.

Washington

Aujourd’hui nous partons visiter Washington! Après un petit déjeuné envahit par les guêpes, nous vidons le contenu des affaires de camping dans la tente pour ne rien se faire voler. Seule le bidon d’essence de secours reste dans le coffre.

Le but de cette journée est de visiter les musées de l’espace et de l’histoire naturelle. Après 30 min de voiture il apparaît que se garer dans Washington est plus compliqué que prévu. Le premier parking souterrain que l’on croise ne veut pas nous laisser rentrer du fait du bidon d’essence et nous indique très vaguement (dans un américain incompréhensible) la direction d’un autre parking…Numérisation_20170219.png

Nous finissons par nous arrêter dans la rie à l’angle de C street et de la 17e NW, c’est à dire à un bloc de la maison blanche.
Le problème du payement du stationnement se pose donc. Puisque l’on ne peux payer que 2h, il faudrait donc revenir toutes les 2h pour ne pas se (re) prendre une amende

 

Fort heureusement les par-mètres ont des numéros de repérage qui nous permettent de payer à distance. Nous voila donc partis à la conquête de DC! Le résident’s parc par lequel nous passons est bourré de policiers qui surveillent tous les faits e gestes des passants, ce qui est quelques peu stressant…
Devant la maison blanche, N’ael est déçu de la voir de si loin car ce n’est pas très impressionnant, mais s’approcher plus nous aurait fait gagner un aller simple à Guantánamo…
nous redescendons donc vers les musées et il commence à se faire faim. Nous essayons un petit kiosque qui semble présenter des légumes et burgers mais une fois commandé la serveuse sort out d’un congélateur, et ce sont de toutes petites portions… Fuyons!

Nous arrivons finalement au musée de l’espace, assoiffés et affamés. Une cafétéria propose des Burgers MacDo ou des pizza, nous optons pour les pizza… Qui se révèlent être toutes petites, mais au moins nous avons de l’eau et Nico à même boisson à volonté.

Irrités d’avoir payé si cher nos repas, N’ael décide de remplir  le pot qui contenait sa lactase avec du sel.

-Etant donné que l’on a oublié de l’emmener, autant rentabiliser ce repas!

Mais l’heure tourne et c’est déja le miment de remettre des sous dans le parc-mètre. Nous essayons de télécharger l’appli mais elle n’est pas disponible au canada et il n’y a aucun moyen de setter nos téléphones aux US… Le site mobile est bloqué par la sécurité de google Chrome… La panique commence à s’installer… Finalement c’est N’ael qui trouve la solution en utilisant le navigateur basique de son téléphone et réussit à payer pour 2 nouvelles heures!

Maintenant que notre ventre est plein, nous pouvons aller visiter le misé! nous commençons par les salles expliquant comment l’univers fut rendu accessible par les premiers télescopes et les premières missions spatiales. Une petite pause à la boutique où nous hésitons à acheter une combinaisons spatiale pour Leïthan et un cerf volant pour nous… Mais finalement non. Un atelier pour enfant propose d’étudier les lois de la physique et de la dynamique des fluides où N’ael passe beaucoup de temps à décrypter les phénomènes, au grand damn des enfants venus jouer…

A l’étage, nous voyons comment l’armée américaine se déploie sur les porte avions; comment les conditions métrologies que mars sont recrées par les tempêtes de sable etc.

Il est 17h lorsque nous ressortons du musé. Trop tard pour avoir le temps de visiter le musée avec les dinosaure correctement. Nous repartons donc tranquillement vers la voiture, au passage nous nous arrêtons à l’obélisque pour faire des photos, enfin essayer car une famille de français se met constamment dans le champ de l’appareil…

dsc_0909

C’est donc avec les pieds engourdis que nous retournons à la voiture, avant de rentrer au camping nous souhaitons nous arrêter à un supermarché pour acheter de l’eau.
Nico propose Whole Food, une chouette trouvaille où nous achetons aussi du guacamole, du saumon fumé, du stick a lèvres vegan et du jus de fuit pour se faire un apéro pour ce soir.

Arrivés au camping, on se rends compte que la poubelle a été attaquée par les écureuils qui ont étalé les détritus partout dans la foret…